© 2019 par Léa Yoga. Photographie © Abi Ponce Hardy et Marine Huertas.
Créé avec Wix.com

Chêne ou roseau, le yoga pour tous.

13/09/2017

 *Attention aux yeux... ballet de généralisations*

 

 

Dans la vie, il y a ceux qui se baladent en leggings, vérifient le calendrier lunaire avant de dérouler leur tapis et se trimballent avec un sac en tissu "j'peux pas, j'ai yoga", et ceux qui vous disent "non, le yoga, c'n'est pas pour moi. J'n'en ai jamais fait, mais franchement, je suis trop hyperactif pour ça, et en plus, je ne touche pas mes pieds."

 

Et là, vous vous dites qu'il doit bien exister un juste milieu.

 

Alors oui, endiguons quelques mythes qui perdurent autour de cette pratique, que certains qualifieront de sportive, d'autres de spirituelle, et d'autres encore, d'anti-stress...

 

Le yoga est une discipline qui nous vient tout droit d'Inde et qui en chemin, s'est occidentalisée (vous savez, c'est comme la cuisine chinoise, entre Paris et Pékin, il y en a eu de la route). La pratique a évolué au fil des années, et il existe maintenant une multitude de styles de yoga, plus intrigant les uns que les autres. Certains professeurs de yoga vous proposeront des cours plus axés sur la méditation, quand d'autres vous feront transpirer à grosses gouttes en vous faisant pratiquer dans une salle chauffée à 40°, à répéter les chaturangas (position de transition, qui rappelle les pompes). À chaque personnalité son style de yoga ! 

 

Ainsi, nous nous arrêterons aujourd'hui sur le yoga vinyasa, LA pratique de yoga que j'aime de toutes les cellules de mon corps. Le vinyasa offre une pratique du yoga fluide, où à chaque respiration correspond un mouvement. Les positions s'enchaînent, et forment des séquences que l'on peut moduler infiniment. Chaque position est unique et offre une dynamique particulière. Cette pratique est donc équilibrée entre renforcement musculaire, étirement et respiration contrôlée. Et chaque session se conclut par une dizaine de minutes de relaxation - qui, on doit bien l'avouer, devient vite la position préférée de chacun.

 

Mythe endigué n°1 : le yoga n'est pas synonyme d'être assis en position du lotus, à chanter "om", les yeux mi-clos, pendant 50 minutes, le nez plein d'encens.

 

Ce que j'apprécie également énormément avec le vinyasa, c'est la multitude de bienfaits. On y travaille aussi bien le calme intérieur, que l'équilibre, que nos petits muscles. On les tonifie et on les étire. La circulation sanguine est dynamisée, le système immunitaire boosté, et la respiration est contrôlée. On travaille de l'intérieur vers l'extérieur et de l'extérieur, vers l'intérieur. La coordination droite/gauche, bras/jambes est mise à partie et on apprend vite que chaque corps est différent, et que se comparer au voisin ne nous mènera à rien.

Mythe endigué n°2 : le yoga n'est pas une question de souplesse ! Ne pas savoir toucher ses pieds ne vous empêchera absolument pas de pratiquer. En revanche, que l'on vous prévienne tout de suite, vous risquez de vous en approcher très vite.

 

Alors maintenant, il ne vous reste qu'une chose à faire. Laissez tomber les préjugés et venez essayer par vous-même !

 

Love, Léa

 

 

 

 

Partager sur Facebook
Please reload